La personne de confiance

En application de la loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, et de l’article L. 1111-6 du code de la santé publique, tout résident/patient a la possibilité, dès son admission, de désigner une « personne de confiance ».

Il s’agit d’une personne majeure, suffisamment proche de la personne accueillie pour connaître ses convictions, et à qui elle fait confiance : un membre de la famille, un ami, un voisin, le médecin traitant.

Cette personne pourra par exemple l’aider dans ses démarches à accomplir et assister aux entretiens médicaux afin de conseiller la personne dans les meilleurs choix thérapeutiques à adopter.

Sa présence pourra également s’avérer indispensable si la personne accueillie n’était plus en mesure de recevoir les informations médicales, ni de consentir à des actes thérapeutiques. Elle deviendrait alors un interlocuteur privilégié et serait la seule personne consultée par l’équipe médicale qui pourrait adapter au mieux le traitement en fonction des impératifs médicaux et des convictions du patient/résident.

La désignation de la personne de confiance est facultative, elle doit être faite par écrit et figure dans le dossier médical. Néanmoins, elle est révocable à tout moment. Vous pouvez télécharger le formulaire de désignation de la personne de confiance en cliquant sur le lien suivant :
Formulaire désignation Personne de confiance
Formulaire révocation Personne de confiance